Chargement...

J’ai testé pour vous la visite de l’atelier du sabotier

Sabotier, un métier dont le savoir-faire se perd !

Il me semblait donc important en fervent défenseur de nos traditions de rencontrer le sabotier de Montfaucon-en-Velay qui travaille le bois avec passion.
Rendez-vous pris un mercredi matin à 9h au lotissement la Mazardière chez André Guerin. Il travaille sabots aux pieds évidemment et nous accueille dans son atelier.

L’un des derniers sabotiers de France vous ouvre les portes de son atelier
04 71 59 95 73

André nous confie que ce savoir-faire se perd car la fabrication de sabots n’est plus rentable. André est présent sur les foires et fabrique environ 200 paires par an. C’est sa participation à un groupe folklorique qui l’a dirigé vers cette fabrication.

Et oui, le sabot est un élément indispensable des danses auvergnates.

En 1h30 et quelques étapes, il fabrique et façonne une paire de sabot.

Chaque sabot est découpé dans une pièce d’un morceau d’érable sycomore encore vert.
André travaille sur des machines rares qui ne sont plus fabriquées. Alors pour remplacer une pièce défaillante il faut la faire fabriquer.
Les finitions se font à la main à l’aide de ciseaux à bois.

André est passionné et il sait captiver son public. Il est fier de son savoir-faire et le partage volontiers avec les touristes.
Je suis surpris de l’écoute attentive des enfants qui suivent cette visite avec moi. La visite se termine dans la bonne humeur. Qui sais je reverrais peut-être André sur une foire…

C’est un bon moment de partage que je viens de vivre. Je recommande cette visite surtout aux familles pour que le savoir-faire perdure.

Hervé, habitant la Loire mais amoureux de la Haute Loire.

Vous avez choisi de désactiver les services APIDAE dans vos préférences sur les cookies, cliquez sur ce lien pour modifier vos préférences et recharger la page pour afficher les services liés.